La doctrine Shackleton

Une entreprise est comme une exploration polaire : rien n’est laissé au hasard dans la préparation de l’expédition, mais une fois sur place, tout est possible et aucune planification ne résiste à l’épreuve du terrain.

Endurance_heeled_to_port_by_the_ice_(4793353650)

Oups …

Résumons la situation : le bateau est perdu, tout l’équipage est sur un bout de banquise à la dérive, sans aucun moyen de prévenir le monde de sa situation; La terre la plus proche est à … ouch, tellement loin que je préfère ne pas y penser…

Après 400 jours (oui, plus d’1 an !) passés dans ces conditions, l’intégralité de l’équipage sera secouru, et ce naufrage est resté dans les annales comme l’une des pages les plus glorieuses de l’exploration polaire.

Ce qui frappe dans le récit de Shackleton ( le chef de l’expédition), c’est la ligne directrice qu’il a tenu durant toute cette expédition : quand il fallait arbitrer entre une solution sure mais comportant de gros inconvénients et une solution plus risquée permettant d’obtenir un gain rapide, il a systématiquement choisi la solution sure.

A l’origine du décès de la plupart des explorateurs polaires perdus en expédition, on trouve un pari risqué.

Par exemple, Mackintosh coincé dans un abri inconfortable prend le risque de traverser une étendue de banquise instable alors que le blizzard menace afin de rejoindre un meilleur abri : il a fait le pari que en voyageant léger et rapidement ça passera.

Il n’est pas passé (et le compagnon qui était avec lui non plus).

Pour les entreprises, c’est pareil !

Après des années passées à conseiller et observer des parcours d’entrepreneurs, je suis arrivé à penser que n’importe quel individu capable de se remettre en cause (je veux dire par là qui ne va pas faire les mêmes choses qui ne marchent pas jusqu’à ce que sa société plante), qui se donne le temps (plutôt 8 ans que 6 mois) de développer son affaire, finit toujours par y arriver.

Pour se donner huit ans, il faut être endurant, fort dans sa tête et avoir besoin de peu pour vivre , mais aussi ne pas avoir d’accident.

La typologie des accidents est bien connue et ils sont la plus part du temps évitables si vous jouez « safe ».

Une entreprise meurt en général quand elle n’a plus de trésorerie. Toute tension sur la trésorerie pour se développer plus vite, tout marché accepté qui augmente le besoin en fond de roulement la met en risque. Evidemment, si ça passe, vous avez atteint un abri plus confortable … jusqu’au prochain risque.

Pour aller loin et durer, adoptez donc la doctrine Shackleton : prenez le temps et ignorez les raccourcis risqués.

 

Pour aller plus loin :

Le développement par paliers

L’expédition de Shakleton

 

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Add to favorites
  • email
  • Netvibes
  • RSS
  • Scoopeo
  • Wikio FR
  • Blogosphere
  • Google Buzz
  • Wikio
Retweet
Publié dans Pratique, Théories

Ecrivez-moi

Ecrivez-moi

Anciens articles

36 stratagèmes !

Le projet 36 stratagèmes

Jouez au business Angel

Jouez au business angel

Lisez / Entreprenez

Des livres pour entreprendre