Revenus des indépendants : gagnez vous correctement votre vie ?

Le salaire des cadres ou des grands patrons est un marronnier de la presse papier : Ninjentrepreneur pense que les travailleurs indépendants méritent le même traitement.

 Le problème quand on est un entrepreneur solo, c’est qu’on manque parfois d’éléments de comparaison pour savoir si on se débrouille plutôt bien ou mal.

 Les plus maniaques (et ceux qui ont été accompagnés) ont sans doute même fait un business plan, mais ce qu’il faut attendre de son activité reste souvent vague. Ceux qui adhèrent à un centre de gestion agrée ont peut-être reçu une petite fiche leur donnant les données comparatives de leur profession.

 Voici pour tous les autres des données de comparaison métier par métier.

 Les métiers stars :

 La pharmacie : avec un revenu médian annuel supérieur à 70 000 € ! et un revenu moyen d’environ 90 000 €

 Les professions juridiques : un revenu médian annuel de 56 300 € ! et un revenu moyen d’environ 99 600 € : l’écart entre le revenu médian et moyen montre que les stars de la profession peuvent planer à des niveaux stratosphériques de revenu. En tout cas on meurt  rarement de faim dans ce secteur : seuls 3% de ces professionnels n’ont pas déclaré un revenu positif.

 La finance et l’assurance : un revenu médian annuel de 37 300 € ! et un revenu moyen d’environ 57 700 €. On notera quand même que 13% travailleurs de ce secteur déclarent un revenu nul ou négatif.

 Les autres professions libérales : un revenu médian annuel de 31 700 € ! et un revenu moyen d’environ 48 800 € (pour 10% de revenus nuls ou négatifs).

 Notre conseil : faites des études de droit ou de pharmacologie !

 Les métiers à revenus moyens

 Moyen ? mais moyen par rapport à quoi ? Par rapport à un emploi salarié bien sûr ! A tître de comparaison, le salaire net annuel moyen en 2007 était selon l’INSEE de 24 016€.

 La construction : un revenu médian annuel de 21 200 € et un revenu moyen d’environ 28 400 €

 Les métiers de bouche : un revenu médian annuel de 21 000 € et un revenu moyen d’environ 27 200 €

 Le transport (pas de voyageur) : un revenu médian annuel de 20 300 € et un revenu moyen d’environ 30 600 € (par contre, 12.7 % de revenus nuls ou négatifs).

 Conseil et autres services aux entreprises : un revenu médian annuel de 16 200 € et un revenu moyen d’environ 29 600 € (attention plus de 17% de revenus nuls ou négatifs) !

 Information et communication : un revenu médian annuel de 15 200 € et un revenu moyen d’environ 29 100 € mais ces métiers ont aussi la palme des revenus moyens pour le nombre de déclarations de revenus nuls ou négatifs : 18.8 % (ouille !)

 Notre conseil : ne calculez surtout pas votre revenu par heure travaillée, vous allez vous faire du mal et faire des comparaisons malvenues avec le revenu moyen du salarié à 35 heures.

 Les revenus les moins élevés

  Transport de voyageur (dont taxi) : un revenu médian annuel de 12 700 € et un revenu moyen d’environ 16 800 € (par contre très peu de revenus nuls déclarés)

 Activités immobilières : un revenu médian annuel de 11 300 € et un revenu moyen d’environ 25 300 € mais 29.6% de revenus nuls ou négatifs.

 Service aux personnes (coiffure, aide aux personnes âgées …) : un revenu médian annuel de 10 700 € et un revenu moyen d’environ 14 500 €.

 Commerce de détail : un revenu médian annuel de 9 900 € et un revenu moyen d’environ 18 100 €

 Enseignement : un revenu médian annuel de 9 700 € et un revenu moyen d’environ 16 100 €

 Arts et spectacles : un revenu médian annuel de 4 500 € et un revenu moyen d’environ 14 400 € et environ 20% de revenus nuls ou négatifs !

 Notre conseil : évitez les activités d’enseignement artistique à destination des personnes âgées. (non, je déconne là, pas la peine de poster un commentaire)

  Notes importantes :

 Maintenant que je vous ai jeté en pâture tout une pelletée de chiffres, je me dois de vous livrer quelques éléments de précision et de nuance.

1) Ces chiffres sont sans doute fiables : la source est Insee Première N° 1362

2) Ces données intègrent les revenus nuls ou négatifs, mais aussi les revenus des personnes qui ont conservé une activité salariée à côté ou qui n’ont pas travaillé « à plein temps » en indépendant. (prévoyez de gagner jusqu’à 66% de moins que vos petits camarades en cas de pluri activité).

 3) Attention, on parle ici de votre revenu, pas du chiffre d’affaire.

 4) Ces chiffres datent de 2008 : Ils ne permettent pas de prendre en compte la vague des auto entrepreneurs de ces dernières années.

 5) Le revenu médian indique le revenu pour lequel 50% des travailleurs gagnent moins et 50% gagnent plus. C’est plus pratique que le revenu moyen pour se situer par rapport aux autres

 6) Si c’est votre première année d’activité, attendez vous à faire beaucoup moins ! Un tiers des créateurs d’entreprises ont un revenu nul la première année.

 7) Si vous êtes en région parisienne, vos revenus peuvent être jusqu’à 36% supérieurs à ceux de vos confrères de province.

Vous voilà avec toutes les données vous permettant de savoir comment vous situer par rapport aux standards de revenu de votre activité.

 Pour aller plus loin :

Combien gagnaient les indépendants en 2011

9 auto entrepreneurs sur 10 gagnent moins que le smic

 Je suis un entrepreneur moyen mais je me soigne

 Entreprendre en solo

 Coopaname : oui on peut être entrepreneur et salarié ! mais aussi parce que il y a une vie en dehors de l’auto-entrepreneuriat.  

 Chers lecteurs, vous avez  aimé ou détesté ce post ? Laissez-donc un commentaire, ca fait toujours plaisir.

 Cet article vous a été utile ? Faites le tourner !

 Enjoy !

 

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Add to favorites
  • email
  • Netvibes
  • RSS
  • Scoopeo
  • Wikio FR
  • Blogosphere
  • Google Buzz
  • Wikio
Retweet
Publié dans Pratique Tagués avec : , , , ,
Un commentaire sur “Revenus des indépendants : gagnez vous correctement votre vie ?
  1. avatar Marc Denoyer dit :

    Il serait donc mieux de choisir d’exercer dans les professions phares, c’est ce qui est plus rentable. Mais je pense que même dans les métiers les moins gâtées, lorsque l’entrepreneur sait se débrouiller, il peut gagner un salaire au même niveau que les métiers phares, je me trompe?

1 Pings/Trackback pour "Revenus des indépendants : gagnez vous correctement votre vie ?"
  1. […] Travailleurs indépendants gagnez-vous correctement votre vie ? […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*