Les amis imaginaires de l’entrepreneur : Harry un ami qui vous veut du bien

Et si les entrepreneurs avaient des amis imaginaires ?

Que pourraient-ils bien se dire ?

Ninjentrepreneur a décidé de faire une galerie des portraits des amis imaginaires que tout entrepreneur devrait avoir.

Aujourd’hui je vous propose de découvrir « Harry, un ami qui vous veut du bien »

Avez-vous vu le film ?

Qui est Harry ?

Harry est la personne qui va prendre en charge tous vos problèmes ! Vos rapports peuvent être tendus avec lui si vous êtes un maniaque du contrôle, mais vous pouvez aussi être ravi de vous décharger sur lui de tout ce qui vous ennui ou vous énerve dans votre business.

« On ne peut pas être bon partout non ? »

«  Ca ? je ne m’en occupe pas, c’est mon comptable qui gère. »

«  Lui c’est mon commercial, il est formidable, il me trouve pleins de clients, ca tombe bien, la prospection, c’est pas trop mon truc. »

« Et ça, c’est Harry, mon chef d’équipe, il a recruté et formé tous mes employés, c’est précieux, je vais pouvoir me concentrer sur la communication. »

Si vous avez vu le film, vous savez pourtant qu’on ne peut pas confier à Harry la direction des opérations…

Le commercial a explosé le chiffre d’affaire ? Oui, mais quelles promesses a-t-il fait  à vos clients que vous ne pourrez pas tenir ?

Depuis que vous vous êtes brouillé avec votre chef d’équipe, vous avez l’impression que c’est l’ensemble de vos employés qui vous regarde de travers ?

Votre bilan est artificiellement catastrophique parce que votre comptable a traité votre cas par-dessus la jambe ?

Harry vous veut-il vraiment du bien ?

De quoi parler avec votre Harry ?

Avec Harry vous devez vous poser la question suivant : « ne suis-je pas en train d’abdiquer mes responsabilités à quelqu’un d’autre ? »

Si la réponse est « oui », vous êtes en danger.

Votre dialogue avec Harry doit vous servir à poser les règles de fonctionnement que vous allez mettre en place et définir le mode de contrôle nécessaire pour garder la main sur la destinée de votre entreprise.

Il faut savoir déléguer ! Votre dialogue avec cet ami imaginaire doit vous permettre de tracer la ligne étroite entre délégation et abandon.

Mon Harry est-il forcément méchant ?

Non, Harry n’est pas méchant en soi, le problème est ailleurs.

Vous pouvez aussi avoir un « gentil harry » avec lequel vous allez vous interroger sur la frontière entre un contrôle normal et opérationnel et un contrôle abusif de ce qui se passe dans votre entreprise.

Car oui, si vous êtes un maniaque du contrôle votre dialogue avec Harry  doit plutôt vous servir à lâcher du lest et le laisser travailler un peu.

Au final pourquoi je devrais adopter Harry comme ami imaginaire ?

Harry vous permet de réfléchir aux questions de confiance et de délégation en évitant le double écueil de l’illusion d’un contrôle total et celle d’un abandon total à quelqu’un d’autre des tâches qui vous ennuient.

Enjoy !

Découvrez aussi un autre ami imaginaire : Charles Ingals

Je recommande aussi la lecture de cet excellent livre (hélas en anglais) qui parlait déjà de harry, bien avant le film.

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Add to favorites
  • email
  • Netvibes
  • RSS
  • Scoopeo
  • Wikio FR
  • Blogosphere
  • Google Buzz
  • Wikio
Retweet
Publié dans Non classé Tagués avec : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*