Votre idée d’entreprise : comment organiser l’information ?

Entrepreneur ou archiviste ?

Vous venez d’avoir une bonne idée de création d’entreprise et vous vous demandez par quoi commencer maintenant ?

La première chose à faire est de commencer à recueillir et à classer les informations qui seront utiles à votre projet.

Il ne s’agit pas de vous transformer en bibliothécaire ou en archiviste. D’ailleurs je vais vous donner tout de suite quelques principes simples avant de commencer.

Quelques recommandations:

1) L’information se trouve aussi sur le terrain

Internet c’est bien, mais allez sur le terrain avec un petit carnet et même un petit enregistreur, afin de collecter toutes ces informations utiles qui n’ont pas été enfermées dans un livre ou un blog.

2) Cherchez des heuristiques qui semblent fonctionner

L’environnement de votre projet est trop complexe pour que vous le maîtrisiez complètement ; je répète : « l’environnement de votre projet est trop complexe pour que vous le maîtrisiez complètement ! ».

Votre collecte d’information doit aussi vous permettre de recueillir ou de forger de petites règles d’action (ou de non action) qui fonctionnent la plupart du temps. Exemple : « si j’ai un doute, je ne recrute pas »; ou encore « toujours garder en trésorerie l’équivalent de 6 mois de frais fixes ».

Ne gobez pas toutes crues les heuristiques des gens qui travaillent dans l’univers de votre futur projet : passez les à la moulinette de votre esprit critique : si toute une profession dysfonctionne avec une idée qui ne « marche pas », évitez de l’adopter !

3) Il faut savoir arrêter une collecte d’information

Avoir toute l’information possible ne vous aidera pas à vous lancer, bien au contraire !

Par exemple, interroger 4-5 personnes sur un segment de clientèle bien ciblé vous apprendra l’essentiel. En interroger plus de 15 vous fera perdre de vue ce qui est important. Vous savez qu’il faut arrêter votre collecte quand sur chaque thème vous avez collecté quelques heuristiques qui vous permettront d’agir.

En fait, si l’un des dossiers que vous êtes en train de collecter (cf ci-dessous) commence à dépasser l’épaisseur d’un ongle, vous avez probablement recueilli trop d’information.

Je vous laisse choisir de quel ongle il s’agit.

Organiser l’information

Vous pouvez organiser l’information de la manière dont vous le voulez et il existe même de nombreuses méthodes très élaborées pour le faire. Je vous en propose une, toute simple et sans prétention.

Prenez 12 pochettes et mettez un titre sur chacune d’elles.

1) La pochette « traversée du désert »

Ici vous rangerez toutes les informations sur ce qui vous permettra de tenir longtemps avec des revenus nuls ou incertains : par exemple les informations sur vos allocations chômage.

2) La pochette inventaire des moyens

Dans cette pochette, vous pourrez mettre votre carnet d’adresse, la liste de ce que vous pourrez utiliser dans le projet et la liste des moyens qui pourraient être mis à votre disposition par des gens qui vous font confiance. Vous obtiendrez peut être un inventaire à la Prévert : « Votre vieille kangoo, le garage du cousin, un coup de main d’un copain, des sous d’un oncle … »

La liste des banques à contacter peut aussi être rangée ici.

Et en fin 9 pochettes correspondant aux 9 blocs du business model canvas.

 3) Votre proposition de valeur (quel problème vous résolvez, ou quel bénéfice procurez-vous)

Tout ce qui a trait à votre offre. Par exemple, si vous comptez ouvrir un e-commerce, la gamme des produits qui vous paraissent les plus prometteurs pour commencer peut être rangée ici.

4) Les segments de clientèle

Les éléments sur le marché, les questionnaires que vous avez peut-être administré et de manière générale, tout ce qui parle de vos clients peut être rangé ici. Les adresses mail que vous êtes en train de collecter pour votre e-mailing de lancement peuvent être rangées ici aussi.

5) Les canaux  de distribution et de communication

Comment et où se vend votre produit (/service) ? Rangez toute l’information utile dans cette pochette.

6) La relation client

Comment fidéliser vos clients, recueillir leurs avis et entretenir la relation ? Toutes vos idées et observations ont maintenant leur pochette !

7) Vos flux de revenus

Comment est facturé et payé votre produit ? Comment rentre l’argent ? Allez vous utiliser Paypal ? Quels sont les délais de paiement pratiqués par les professionnels ?

8 )Les ressources « clé »

Cette pochette ressemble à la pochette 2; mais est en fait très différente. Vous y mettrez les moyens et ressources qui seront nécessaires, et dont vous ne disposez par nécessairement pour le moment. Les devis pour vos machines peuvent être rangées ici.

9 ) Vos activités clés

Quels métiers ou savoir faire techniques seront utiles. Vous pouvez ranger ici les informations sur les formations que vous voulez suivre, sur les écoles qui fourniront vos premiers stagiaires, et toutes les informations que vous pourrez trouver « sur le métier ».

10 ) Vos partenariats clés

Mettez ici la documentation sur vos partenaires potentiels.

11) Vos coûts structurels

Vos calculs et hypothèses de coûts trouveront tout naturellement leur place ici.

12) Factures

Ok, votre société n’est pas encore crée, mais gardez quand même toutes les traces des dépenses que vous allez effectuer d’ici là. Vous verrez ensuite avec votre comptable si elles peuvent servir.

Les avantages de la méthode des pochettes

L’avantage des pochettes est de vous permettre de voir en un coup d’oeil ce que vous êtes en train d’oublier à propos de votre projet (et oui, il s’agit des pochettes vides !). De la même manière, vous saurez si vous n’êtes pas trop obnubilé par l’un des aspects de votre projet (la pochette tellement pleine qu’il vous en faut une seconde).

L’information collectée ainsi peut être mise en forme très facilement pour faire une présentation formelle de votre projet : vous pouvez presque faire une pochette par partie.

Vous pouvez ajouter ou enlever les pochettes à votre convenance. Par exemple, je n’ai pas inclus dans ma liste de pochette « concurrence », considérant que cette information allait de toutes façons se retrouver en partie dans chaque pochette, et parce qu’il faut regarder la concurrence « un peu » mais « pas trop ». Ce choix est discutable : faites comme vous le sentez !

Enjoy !

Si vous commencez tout juste à creuser une idée de création d’entreprises, vous aimerez aussi les articles suivants :

Un jeu de cartes pour lancer ses projets

L’effectuation

La vie secrète des entrepreneurs

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Add to favorites
  • email
  • Netvibes
  • RSS
  • Scoopeo
  • Wikio FR
  • Blogosphere
  • Google Buzz
  • Wikio
Retweet
Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*