J’ai lu : « Entreprenez ! »

Entreprenez ! de Philippe Hayate est à la fois un manifeste pour l’entrepreneuriat, un contrepoint au « indignez-vous »  de Stéphane Hessel et un appel aux politiques.

Ca tombe bien, on est en période d’élection …

Le constat est que la vision de l’entrepreneur chez nos « zompos » est limitée à l’entrepreneuriat individuel ou social et que entreprendre est tout sauf un réflexe naturel en France.

Philippe Hayat a voulu rappeler en ces temps d’indignation que la France demeure un pays qui permet de vivre sa vie et tracer son chemin, tant que nous n’oublions pas que :

RIEN N’EST DÛ.

Comme il le dit, faire « porter toute responsabilité sur autrui et s’exonérer d’obligations, s’en tenir à la protestation plutôt que d’envisager les moyens individuels de son émancipation » conduit à la frustration, à l’aigreur et à « l’envie nauséabonde de confisquer le bien des autres ».

Ce manifeste est introduit par l’émouvante histoire du grand père de l’auteur, figure touchante et exemplaire d’homme s’étant réalisé à force de volonté et d’ambition. A méditer …

Dans cet ouvrage, il n’y a pas que la vie de l’auteur, il y a aussi des propositions.

D’abord, il faut sensibiliser notre jeunesse dès la troisième, années des stages d’observation en entreprise et année de réflexion sur son avenir.

Sur ce point, j’ai personnellement un vieux doute : tous les ans je me promets de ne plus reprendre de stagiaire de troisième. A mon avis le meilleur moment serait dès la primaire ou au lycée, pas en pleine crise hormonale adolescente. Enfin, bon …

Son idée est qu’il vaut mieux entreprendre jeune. Ensuite, au fur et à mesure que l’on s’installe dans la vie, on devient « risquophobe » : gagnez un bon salaire et faites quelques enfants et c’est quasi mort.

Je confirme : je me suis mis à mon compte quand j’étais jeune et insouciant, mais  maintenant que je suis « installé » et père de famille, ce serait vraiment une autre histoire …

Chose amusante, je me suis mis à mon compte après avoir lu « le désert des tartares » de Buzzati, et Hayate mentionne ce même livre dans son manifeste pour illustrer les dangers de l’installation dans une routine médiocre mais confortable. Lisez-le et je vous garanti que vous plantez là n’importe quel boulot routinier pour vous faire pirate ou entrepreneur.

L’avant-garde de ce mouvement de sensibilisation est une association, 100 000 entrepreneurs, fondée par l’auteur et qui s’est donné comme mission d’envoyer des entrepreneurs sensibiliser les élèves en allant rencontrer des classes. Pour avoir déjà impliqué des entrepreneurs dans ce genre d’initiatives, je peux témoigner de l’importance de l’exemple. J’ai déjà vu des entrepreneurs retourner complètement une salle d’élèves déjà blasés et découragés et redistribuer une bonne dose de d’énergie pure autour d’eux. Vous êtes entrepreneurs ? Allez donc donner un peu de votre temps, (ca sera bon pour vous aussi).

Il propose ensuite de développer les filières « entrepreneuriat » dans les cycles d’enseignement supérieur. Ce qui est une très bonne idée, les méthodes et savoirs faires commençant à être rôdés, autant en faire profiter un maximum d’élèves. Apprendre à mener un projet à bien sert à tout le monde non ?

Il recommande aussi le développement du mentorat en citant le réseau « entreprendre ». L’idée est ici de faire bénéficier le jeune entrepreneur de l’expérience de ses pairs plus expérimentés. Tous les entrepreneurs que je connais qui sont passés par ce réseau soulignent l’intérêt de ce genre de parrainage : c’est donc au moins une bonne idée.

De manière générale, selon l’auteur, le politique devrait encourager à grande échelle les réseaux d’aide à la création d’entreprise .

 En bref : un manifeste salutaire qui inspirera je l’espère nos candidats.

Ce petit ouvrage se lit tellement vite, qu’il vous restera   le temps pour des ouvrages plus copieux :

Voici une petite sélection :

Le désert des tartares : cet ouvrage est dans le top 10 de mes lectures préférées depuis une 12 aine d’années.

 

Vous indignez vous ?

  Enjoy ! (et rejoignez le réseau 100 000 entrepreneurs)

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Add to favorites
  • email
  • Netvibes
  • RSS
  • Scoopeo
  • Wikio FR
  • Blogosphere
  • Google Buzz
  • Wikio
Retweet
Publié dans Livres pour entreprendre Tagués avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*