Fantasy pitch

Certains marchés sont très étroits, d’autres ne s’adressent qu’à quelques fanatiques d’otakus .

Nous avons demandé à Ken Malette, le célèbre investisseur dilettante, si il avait quelques exemples de projets pittoresques s’adressant à un marché de niche.

Mystérieux, Il a répondu : « parfois, le destin d’un produit est très différent de ce que ses concepteurs avaient en tête, je vais vous raconter ma rencontre avec Ernest ».

Ken se rappelle :

En cet été du début des années 70, on aurait pu se croire au bord du lac Léman, mais nous étions à Lake Geneva, Wisconsin…

« Ernest, tranquillement callé dans son fauteuil commande un autre martini sec, « avec gin Bombay saphir s’il vous plait ! » et allume une nouvelle camel.

Pour notre premier contact, Il est cool et vêtu d’une chemise Hawaïenne.

Je m’étais un peu renseigné sur lui, il était ce qu’on appellerait de nos jours un « tolkien geek », nourri au seigneur des anneaux et pratiquant des hobbies obscurs de gamin attardé, comme jouer avec des petits soldats en plomb.

Comme je suis moi aussi un gars cool en chemise hawaïenne, je fais l’effort de m’intéresser à son histoire.

Ernest : On est trois potes et là, je crois qu’on tient quelque chose de cooool. Il faut qu’on monte une société pour exploiter tout ça. Tu connais chaînmail ? Non ?

Pourtant, avec ta chemise hawaïenne, j’aurais cru…

Chaînmail est un wargame, un jeu de société qui se joue avec des figurines (il me tend un document tapé à la machine, en petits caractères et comprenant pas mal de pages : je pige qu’il s’agit des règles de Chainmail et j’ai un mouvement de recul).

Oui je sais, la présentation fait un peu amateur, mais on le vend déjà (5 $) et on a aussi un fanzine qui va avec.

Avec ces règles, on peut simuler des combats de masse entre des armées médiévales, il faut juste de l’espace, quelques dés et des règles bien faites.

Aujourd’hui, avec  mes amis Don et Brian, on veut aller plus loin avec : …. (roulements de tambours dans le lointain) Tadam !  (il sort un autre paquet de feuilles tapées à la machine et me le tend).

C’est notre « fantasy supplement » à Chainmail : ça permettra de faire des petites batailles, avec juste quelques héros, et de jouer avec des créatures fantastiques comme des trolls et des dragons, il y aura aussi de la magie bien sûr !

J’y crois très fort, et il va falloir fonder une société pour diffuser ce jeu, j’ai déjà une idée de logo (il me montre un dessin représentant les lettres de son nom et de celui de son associé entrelacées) et j’ai aussi des idées de nom pour la société : je pense par exemple à « Tactical studies ».

Alors ? vous en êtes ? »

Qu’auriez vous répondu à la place de Ken ?

Réponse a : J’ai peur que vous soyez sur une frange étroite d’un marché de niche, je préfère m’investir dans des projets qui ont une chance de toucher un public plus large.

Réponse b : Je n’ai pas la même chemise hawaïenne que vous par hasard, et je suis un grand fan de Tolkien , comme vous !  Quand on est passionné, on ne compte pas, je vous aiderais !

Réponse c : je vais recommander un gin tonic le temps de réfléchir…

Allez ici pour voir ce qu’est devenu ce projet

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Add to favorites
  • email
  • Netvibes
  • RSS
  • Scoopeo
  • Wikio FR
  • Blogosphere
  • Google Buzz
  • Wikio
Retweet
Publié dans Jeu du pitch Tagués avec : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*