Poke the box : A vous de jouer !

Seth Godin ? Demain j’arrête !

En attendant, j’ai encore acheté (et lu) le dernier …

Seth Godin est cet auteur que j’adore détester et que je déteste adorer (suivant les jours).

 Je suis obligé de lui reconnaître un grand talent en marketing et en packaging.

Une fois de plus donc, j’ai acheté un livre parce qu’il avait un titre intrigant et une cool couverture !

 Mais c’est quoi ce livre ?

Et bien, c’est tout simplement un manifeste !

C’est-à-dire d’après mon dico (le hachette encyclopédique), « un écrit par lequel un mouvement expose ses conceptions et ses buts ».

 Les conceptions de Seth Godin sont simples :

 Le monde change, et ce qui était important avant l’est moins aujourd’hui.

 Tous les ingrédients d’un projet n’ont jamais été aussi peu chers ou facile à réunir :

          Une idée

         Des gens qui la peaufinent

         Un endroit où l’élaborer

         Des matières premières

         Un circuit de distribution

         De l’argent

         Du marketing

 Bon, là je suis d’accord avec Seth, surtout si votre projet est de tourner un court métrage avec votre i-phone pour le diffuser sur you tube.

Si tout cela est plus accessible qu’auparavant, l’impulsion initiale, la capacité à se lancer prend donc plus d’importance.

 Pour Seth, il faut se lancer souvent, souvent, souvent, essayer encore et surtout vraiment (en essayant d’aller au bout de ce que l’on entreprend).

Il y a deux ennemis : la peur de l’échec, et l’école (ou l’usine, ou le petit patron castrateur, ou toute autre autorité ou institution normative).

 Tout ça se déploie sur une centaine de pages, en très courts paragraphes, dont certains très réussis (comme la lettre du groupe canadien Hellerado au bloggeur Bob Lefsetz, qui est la meilleure lettre de motivation que j’ai jamais lue), et d’autres (hélas nombreux), qui sont un peu redondants.

 Ce qui est vraiment gênant, c’est cette impression de lire un texte qui à l’air d’accompagner une présentation PowerPoint, sans avoir les images qui vont avec.

Je n’ai jamais eu la chance de voir l’auteur en conférence (autrement que sur you tube), mais je pense que c’est en « live » qu’il est le plus brillant.

 Pour conclure, je dirais que comme manifeste, ce livre remplit son rôle : l’idée principale est facile à saisir et le but est clairement de la propager. L’auteur appelle ça le « projet domino ». Cela consiste à écrire quelques noms sur la première page, et à faire tourner le livre. A mesure que le livre fait le tour de la liste, il faut demander à chacun de rayer son nom et d’écrire le nom de quelqu’un qu’il connaît à la place.

 J’adhère à l’idée, les livres ne sont pas faits pour dormir sur une étagère !

 Poke the box fonctionne aussi très bien à mon avis comme ouvrage de développement personnel : si en 100 pages de martellement intensif, sur tous les registres, vous n’avez pas intégré l’idée principale, c’est que vous êtes immunisé au lavage de cerveau !

 Au final, une impression mitigée : j’ai toujours besoin d’un peu plus de profondeur théorique derrière un message pour me sentir repu. Là, je suis clairement sur ma faim…

 Si vous vouliez un essai pour comprendre le monde qui évolue et l’importance de l’innovation, je vous conseille « le capital » de Karl Marx, « Free » et « la longue traine » de Chris Anderson, ou encore « L’âge de l’accès » de J.Rifkin.

 Si vous étiez déjà convaincu de vous lancer (dans un projet de start up), essayez « l’art de se lancer » de Guy Kawazaki.

 Enjoy !

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Add to favorites
  • email
  • Netvibes
  • RSS
  • Scoopeo
  • Wikio FR
  • Blogosphere
  • Google Buzz
  • Wikio
Retweet
Publié dans Livres pour entreprendre Tagués avec : , ,
Un commentaire sur “Poke the box : A vous de jouer !
  1. avatar Diateino dit :

    Merci pour votre commentaire ! Le livre est complété d’un cahier d’exercices que vous pouvez télécharger ici http://diateino.izibookstore.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*