Avant de se lancer 3/4 : avoir des idées et les évaluer

 

iStock_000010493314Small

Vous n’attendez plus que la grande idée pour vous lancer dans une création d’entreprises ?

Ninjentrepreneur va essayer de vous donner quelques clés pour faire le tri entre les bonnes idées et les idées pourries.

Ne vous auto-censurez pas ?

Avant de vous lancer, regardez dans les yeux l’idée de business que vous avez eue. Avez-vous réfléchi longtemps avant de la trouver ? Correspond-elle vraiment à ce que vous avez vraiment envie de faire ?

Ou bien, avez-vous choisi le projet qui vous semblait le plus réaliste ?

Je suis toujours surpris de voir tous ces futurs entrepreneurs choisir des activités de galériens, avec beaucoup d’heures de travail pénible, peu payés, et peu de pouvoir sur les événements (par exemple en sous traitance pour un gros client cherchant à réduire ses coûts en externalisant).

Un boulot de galérien est-il tout ce que vous êtes capables de faire ?

Avec un peu d’imagination et d’audace, les mêmes efforts que vous êtes prêts à déployer pour gagner des clopinettes peuvent faire de vous un homme prospère.

Se prendre un vent en discothèque par la fille la plus laide de la boîte ne demande pas plus d’effort que de se prendre un vent par la fille la plus belle. En fait si tous les gars s’autocensurent en disant qu’ils ne méritent pas la jolie fille, aborder la jolie fille devient le choix le plus intelligent.

Méditez cette loi cosmique : « Trimer dur pour gagner peu : c’est mal ! »

il n’y a aucun mérite particulier à en ch…

Vous méritez une bonne idée, ne prenez pas la première idée que vous ramassez dans la rue parce qu’elle vous paraît être la seule à votre portée.

Prenez le temps d’observer ce qui se passe autour de vous, prenez un petit carnet, et chaque fois que quelqu’un se plaint ou rêve autour de vous, prenez des notes. Imaginez des solutions à chaque problème, et essayez de trouver une dizaine d’idées par jour. Faites ça tous les jours, même quand vous aurez trouvé votre super idée.

IMG_2851

Exemple d’idée de galérien :quand vous appelez cette société, ils vous amènent une machine à laver, vous faites votre lessive, puis ils viennent reprendre la machine : vous payez un temps de location (si si, ça existe !).

Devez-vous être original ?

La location de machine à laver livrée à domicile est une idée originale, mais après avoir monté quelques centaines de marches, vous voudrez sans doute la réévaluer.

En fait, pour parler simplement, il reste plus simple de monter un business classique : tout le monde comprend ce que vous faites, et votre vie est tellement plus simple avec vos clients et votre banquier. Vous n’avez qu’à observer les autres pour voir et comprendre ce qui marche ou ne marche pas : le rêve quoi !

Si c’est votre première entreprise, les avantages de choisir un projet non original sont énormes;

Vous allez déjà avoir tellement à faire à apprendre la gestion, le management, le marketing, la vente ou je ne sais quoi encore sur le tas ! Inutile d’ajouter un modèle économique bizarre à maîtriser, non ?

D’un autre côté, monter un projet sur une idée originale est tellement plus fun…

C’est vous qui voyez…

Votre idée répond-elle a un vrai besoin ?

il y a cette vieille plaisanterie qui explique qu’un consultant est quelqu’un qui vous convainc que vous avez un problème que vous ne saviez pas avoir pour vous vendre une solution.

En réalité, si vos clients ont besoin de prendre conscience de l’existence de leur problème, c’est que vous êtes en train de les évangéliser : prévoyez une trentaine d’années d’efforts de communication avant de commencer à vendre.

Le plus simple, est de répondre à un problème ou un besoin urgent, qui cause un important désagrément si il n’est réglé et pour lequel le client investi beaucoup de temps et d’argent.

Si votre idée ne répond pas à ce genre de problème… trouvez un autre problème ou une autre idée.

Votre idée peut-elle faire de l’argent ?

Si votre idée a un réel potentiel économique, c’est mieux !

Voici une check list pour vous assurer que vous tenez une idée championne :

  • les clients prennent leur décision d’achat rapidement
  • la taille du marché est suffisante
  • le prix que le client est prêt à mettre est suffisant
  • le coût d’acquisition d’un nouveau client est raisonnable
  • le coût de distribution/livraison est raisonnable
  • vous êtes meilleurs/différents de vos concurrents
  • votre produit ou service peut être mis rapidement sur le marché
  • l’investissement initial est limité
  • votre produit ou service pourra être vendu longtemps avant d’être obsolète:périmé
  • il existe des produits ou services complémentaires que vous pourrez vendre
  • la relation avec le client peut être établie sur le long terme

Vous n’êtes pas obligés de remplir toutes ces conditions, d’ailleurs certaines ne sont pas intéressantes dans tous les cas.

Si vous remplissez un maximum de ces conditions, votre projet devrait plus facile à faire décoller.

Voilà, je pense qu’avec ces quelques éléments, vous avez de quoi avancer !

Enjoy !

 

Partagez :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Add to favorites
  • email
  • Netvibes
  • RSS
  • Scoopeo
  • Wikio FR
  • Blogosphere
  • Google Buzz
  • Wikio
Retweet
Publié dans Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*